Club de lecture

 

 

 

 

Pour votre information concernant l'année 2021-2022

 

 

 

Notre association les Amis de la bibliothèque poursuit son activité  Club de lecture.
Nos rencontres seront désormais un samedi par mois entre 16h et 18h à la bibliothèque.

Lors de ces rencontres mensuelles chacun est invité à donner ses impressions sur le livre choisi, également, si vous le désirez, sur cette page vous pourrez nous faire part de vos avis, suggestions ou déposer vos écrits dans notre boîte derrière la banque de prêts  etc. A l'issue de cet échange un résumé est proposé, pour être  inséré dans le bulletin municipal ainsi que sur notre site. Les textes sont aussi classés et lisibles à la bibliothèque.

 

Planning 2022 - 2023  CLUB-LECTURE

 

Il est important de savoir  qu'une modification de dernière minute peut toujours survenir.

 

- samedi 17 septembre à 16 heures : "Portrait de Dorian Gray" D'Oscar Wilde

 

 

- samedi 

 

- samedi 

 

- samedi 

 

- samedi 

 

- samedi 

 

- samedi 

 

 

 

Et pourquoi ne pas venir avec un livre que vous avez aimé pour en discuter à la prochaine réunion ?

 

 

 

 

Rappel des consignes à respecter

 

 

 

- Le port du masque obligatoire,
- Le gel désinfectant en entrant dans la bibliothèque,
- La distanciation,
- S'installer près des tables sur des chaises et non pas dans le coin "salon",
- Avant de repartir, nettoyer tables et chaises avec le produit mis à notre disposition,
- Éviter de toucher des livres dans les rayonnages, sinon les déposer sur la table de quarantaine...
- Entrée et sortie par la petite porte habituelle, en respectant les distances.

 

 

 

 


 

 

Vous souhaitez nous donner votre avis n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse ci-dessous réponse assurée.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Club de lecture


                  

Pour lire l'ensemble des textes proposée depuis la saison 2009 à la saison 2018-2019 (onglet Nos archives) ou en utilisant ce lien ci_dessous :

Nos_archives

 

 

 

                                     

  Saison 2021-2022

Lecture du mois de juin 2022 :

 

     Namaskar d’Elisabeth KARNATAK

 

 

 

Présenté par moi-même ce livre est un témoignage/fiction, autobiographique, autour d’une histoire d’amitié et d’amour traversée par la maladie d’Alzheimer. L’Inde y est présente, tant que la mémoire de l’un des deux malades est encore un peu là pour le souvenir de sa vie et de nombreux voyages dans son pays natal. L’humour y a sa place, comme un remède, il peut aider la société à formuler un autre récit de la maladie. Il fait partie des capacités préservées, d’une manifestation d’intelligence. Il faut s’en émerveiller. Mon livre livre se veut aussi une aide aux aidants. Les aides existent, sont essentielles, sont multiples. Il ne faut jamais hésiter à les demander. Elles soulagent l’accompagnement. L’empathie et l’amour sont le nerf du combat, car il s’agit bien de cela.

Elisabeth

        

 

 

 Lecture du mois de mai 2022 : 

 

Les grandes oubliées

Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes de Titiou LECOQ

 

 

 

Dès l’école élémentaire, on nous apprend « que le masculin l’emporte sur le féminin »   

Dans les manuels   d’Histoire – Géographie, peu de femmes sont évoquées.

Sur les plans des villes, pratiquement aucun nom de femme, (sauf Jeanne d’Arc ou Marie Curie)

Pendant des siècles, on a vécu avec des poncifs, des a-prioris, des stéréotypes tel « les hommes sont programmés pour dominer et donc, bien sûr, les femmes pour être dominées ».

Pourtant les femmes ne se sont jamais tues. Mais on ne les écoutait pas, on ne les nommait pas, on gommait leurs traces. Elles ont une histoire qui n’est pas linéaire mais marquée par des avancées et des reculs.

Ecrivaine confirmée, esprit curieux, femme libre et engagée, Titiou Lecoq a étudié les ouvrages des historiennes et des historiens, qui se sont multipliés depuis 50 ans.

Son livre est un ouvrage de vulgarisation solidement étayé par les découvertes de la science. Elle-même est animée par l’esprit de contestation de la génération « Me too » qui parle et dénonce les violences faites aux femmes.  À découvrir.

Bernadette

 

 

Lecture du mois d'avril 2022 :

La peste d'Albert CAMUS

 


Le livre raconte la chronique d'un événement, une épidémie de peste, dans les années 1940...à Oran, dans le temps de l'Algérie française. Dans ses Carnets, Camus insiste sur sa détermination pour que la peste, une fiction, se lise sur plusieurs niveaux de lecture. Celui cité plus haut que l'on peut raccorder à notre traversée contemporaine de l'épidémie de Covid. Le second niveau déploie la métaphore de l'occupation nazie (la peste brune) en Europe et la lutte de la résistance. La peste est aussi l'allégorie du mal absolu tout comme la baleine blanche de Moby Dick. Fléau unique et multiple contre lequel les hommes doivent lutter. L'épigraphe de Daniel DeFoé nous invite à comprendre que l'événement décrit n'aura de sens que de renvoyer à un autre. La peste, au détour de rats morts, nous parle des hommes, de leurs comportements bons ou moins bons, de leurs tourments dans la solitude, la séparation, l'exil et de leurs actions. Quoi qu'il en soit, il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser nous répète Albert Camus.
Jehan- Jacques

 

 

 

Lecture du mois de mars 2022 :

 

Cette dernière rencontre du 19 mars 2022 faite d'échanges très divers a créée cette liste d'ouvrages :

Rencontre du 19 mars 2022

 

Anne-Marie :

« Une vie entre deux océans » de M.L. STEDMAN - Ed : Gabelire 2015 ;

 

Huguette :
          - « S‘adapter » de Claire DUPONT-MONOD

De plus, Huguette recommande Les Éditions du Sonneur – Maison d'édition depuis 2005 (editionsdusonneur.com) dont l’objectif est de faire vivre ou revivre, dans un format poche simple et soigné, des textes inédits, oubliés ou méconnus.

 

Régine :

- « Dans l’enfer des foyers » de Lyes LOUFFOK – ed : J’ai lu 2016

« La dernière tempête » de Ragnar JONASSON – ed : Points 2022

 

Marie-France :

« Les 7 portes du monde » de Roger FALIGOT – ed : Plon 2010

 

Annie :

« La part du sarrasin » de Magyd CHERFI – ed : Actes Sud 2020

« Art nouveau de Paul » GREVEILLAC – ed : Gallimard 2020

« Là où chantent les écrevisses » de Delia OWENS – ed : Seuil 2020

 

Bernadette :
          - « Betty » de Tiffany McDANIEL – ed : Gallmeister 2020
          - « Cueilleur d’essences » de Dominique ROCQUES – ed : Grasset 2021

 

Lecture du mois de février 2022

Metin ARDITI.- L’Homme qui peignait les âmes.- Grasset, 2021.

 

 

Nous sommes en Palestine, au XIe siècle. L’auteur nous raconte l'histoire d'Avner un jeune pêcheur juif, vivant à Acre. Ebloui par la vue d’une icône dans un monastère orthodoxe, il veut apprendre à peindre, ou plutôt à écrire, de telles œuvres. Pour cela, il devra se convertir.  Commence alors l’itinérance d’une vie. C’est un voyage initiatique : l’exigeant apprentissage de l’iconographe, la naissance de l’artiste qui transfigure la réalité et célèbre la vie, puis celle de l’homme qui douloureusement apprend l’humilité et l’effacement. Par son talent, Avner réussit à montrer ce qui en chacun relève de la transcendance divine pour redonner à tous dignité et espoir. C’est une célébration de la beauté qui est en chaque homme, contre les règles strictes des religions.
Ce très beau roman est, avant tout, un plaidoyer pour la tolérance et contre l’intolérance. C‘est également la vision d’un monde où le fanatisme religieux tue et n’autorise aucune liberté. Mais, c’est aussi une grande leçon d’humanisme, de sagesse et de spiritualité.

Annie.


Lecture du mois de janvier2022

 

« Le bal des folles » de Victoria MAS

 

 

"Dans son roman « Le bal des folles », Victoria Mas nous introduit à la Pitié Salpêtrière, en l’an 1885. Avec beaucoup de talent et une plume délicate, elle nous invite à renouveler le regard sur la maladie psychique féminine, à regarder au-delà des symptômes et envisager les sources, qui justifient les manifestations de la souffrance par le vécu d’un choc traumatique profond. Un roman féministe, non pas dans un sens revendicatif, mais de réhabilitation d’une dignité mise en doute."

Joana

 

 

 

 

Lecture du mois de décembre 2021

 

Petit pays  de GAËL FAYE

 

 

 

Le conteur, GABY, 10 ans vit au BURUNDİ   avec son père français, sa mère rwandaise et sa petite sœur ANA.

Son langage de jeune, imagé, très détaillé nous fait découvrir à sa manière, les tourments provoqués par une guerre dont nous avons tous entendu parler entre les Hutus et les Tutsis !

Cette enfance en sort fracassée par la séparation de ses parents et par ces horribles conflits.

 

Le lecteur en sort bouleversé, mais très intéressé par ce récit à l’écriture agréable.

 

Marie-France

 

 

Lecture du mois de novembre 2021

 

Magie d’amour et magie noire d’Alexandra DAVID NEEL

 


 

Écouté dans la nuit tibétaine, le récit d’une histoire vécue constitue la trame de cet étrange et fascinant roman. Un amour fou entre Garab, le brigand et Détchéma, jeune fille fuyant sa famille pour rejoindre celui qu’elle cherchait dans ses songes, entraine ces deux êtres dans une suite d’aventures au fort suspens mêlant le fantastique à l’approche des mystères de la spiritualité orientale.
Personnalité hors du commun, « orientaliste de terrain », grande exploratrice de l’Inde et du Tibet au début du XXème siècle, Alexandra David-Neel décrit les faits avec un réalisme évocateur. Ce livre, où le prodigieux croise l’horreur, est une réflexion sur la vie, la mort, la poursuite d’un rêve d ’immortalité, et se lit comme un mythe.

Michèle

 

 

 

 

Lecture du mois d'octobre 2021

 

Le Pays des Autres de Leïla SLIMANI

 

 

 

En 1945, Mathilde, jeune alsacienne, tombe amoureuse d’Amine, soldat Marocain venu libérer la France. Ils se marient et elle le rejoindra au Maroc où son rêve d’amour et d’aventure se heurtera à la réalité : dureté de la vie, souffrance de la différence.

Mathilde a du mal à se résigner au rôle qu’Amine lui assigne ; Amine a du mal à accepter cette femme si différente de l’épouse, ressemblant à sa mère, qu’il aurait souhaitée.

Violence de cette période où le nationalisme marocain lutte contre le protectorat français.

Cette description des personnages, de leur vie, des heurts de culture nous captive et nous donne à réfléchir.

Janine     

     

 

Lecture du mois de septembre 2021

 

Ma mère cette inconnue de Philippe LABRO

 

 

 


  Ce livre n'est pas un roman mais un récit.

 Sur le tard, l'auteur s'interroge sur les origines de sa mère très secrète à ce sujet.
Aidé par un de ses frères, il parviendra à dérouler le fil de l'enfance et de la jeunesse de sa mère. 

 


Fille adultérine d'un richissime comte polonais, abandonnée par sa mère, marquée par deux femmes qui lui serviront de mères de substitution, elle réussira cependant à se construire et à "réussir sa vie" avec mari aimant et aimé et enfants.
Personnellement, j'ai bien aimé ce livre. On peut faire beaucoup de critiques sur la façon dont l'auteur présente les faits.
Lisez cet ouvrage pour vous faire votre opinion.
Eveline

 

 

 

 

Saison 2020-2021

 

 

 

 

Lecture du mois d'octobre 2020

 

Eloquence de la sardine de Bill François

 

 

 

 

Bill François, lauréat du concours national d’Eloquence de F2, donne la parole, avec grande agilité de style, aux espèces vivantes du monde sous-marin. Ce n’est pas une simple métaphore mais l’écoute attentive du monde du silence que ce jeune explorateur en masque de plongée découvre grâce à La Sardine de son enfance.  Au fil de l’eau, il fait entendre le chant de la baleine, les claquements et éternuements de la coquille Saint Jacques, voir  s’organiser les bancs d’anchois. Plus tard, parisien, il rencontre les anguilles du canal Saint Martin… Loin d’un simple catalogue d’espèces vivantes, c’est une description sans limite des échanges entre les espèces…anecdotes de l’Antiquité à nos jours, légendes et découvertes scientifiques.  Actuel doctorant physicien, Bill nous invite à fraterniser avec ces partenaires du monde aquatique, à respecter l’Océan et ses hôtes. Envolées lyriques, ouvrage fascinant .

 

 

 

 

Lecture du mois de septembre 2020

 

« Des nouvelles du monde » de Paulette JILES

 

 

L'histoire se passe au Texas pendant l'hiver 1870.
Quatre ans auparavant, une famille a été massacrée par une tribu indienne, les Kiowas.
Seule survivante, Johanna, une fillette âgée alors de 6 ans, qui sera enlevée par les Kiowas.
Mais le gouvernement somme les Indiens de libérer leurs prisonniers. Johanna a un oncle et une tante qui vivent dans le sud de l'état. Il faut l'y emmener. C'est Captain Kidd qui va s'en charger. Il est âgé, gagne sa vie en lisant des articles de journaux, les nouvelles du monde, aux populations des agglomérations qu'il traverse.
Et les voilà partis pour un long et mouvementé périple. Ils vont s'apprivoiser, s'attacher l'un à l'autre et la fin du roman vous réserve une surprise émouvante.
Lisez ce roman plein de péripéties et très émouvant, vous passerez un bon moment.
Eveline


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page